SOS Blaireau

Randocarline blaire le blaireau et aimerait vous faire partager cela. Merci de lire ce petit hommage à notre mustélidé  jusqu’au bout.

Randocarline appelle à la protection du blaireauBlaireau

Une consultation des habitants des Hautes Pyrénées avait été ouverte par la préfecture en 2013 concernant la vènerie sous terre du blaireau dans le département (nous vous  l’avions transmise par ce site). Résultat, la chasse au blaireau continue.  Classé “nuisible” depuis 1988 en France, il est protégé dans divers pays européen. Accusé à tort comme vecteur de la rage, il a été persécuté durant la seconde moitié du vingtième siècle. Il a disparu d’une partie de son aire de répartition naturelle du fait de la chasse et du piégeage. La destruction et la dégradation de son milieu naturel sont également des facteurs de la diminution des populations.

Le blaireau est donc une espèce patrimoniale devenue fragile qui tient pourtant  un rôle important dans la chaîne alimentaire. Omnivore, il  mange aussi bien des lombrics (jusqu’à 100 kg par an pour un seul animal) que des taupes, petits rongeurs, insectes, champignons, plantes herbacées, œufs d’oiseaux qui nichent à terre, fruits, graines, nids de guêpes (leur piqûre est inoffensive sur son épais pelage). Un chercheur a trouvé 160 guêpes dans une crotte de blaireau. Il s’agit donc d’un régulateur de populations diverses  qui devenant  trop nombreuses, peuvent s’avérer un fléau pour l’homme.Le blaireau est tout simplement … utile !

Alors, pourquoi tant de haine? Parce qu’il sent mauvais? C’est bien vrai,  mais on ne vous demande pas d’en faire un animal de compagnie. Parce qu’il est noir et blanc et que vous êtes raciste? ( Mais vous êtes raciste pour son blanc ou pour son noir)? Parce qu’il mène une vie nocturne? (C’est sûrement un bon moyen de ne pas rencontrer trop d’humains). Parce qu’il fait des terriers? En tout cas, sûrement pas dans votre jardinet car il nécessite d’une grand surface souterraine pouvant aller jusqu’à 2000 m2. Parce que se faire traiter de blaireau n’est pas flatteur? Cet animal n’a pourtant rien d’un crétin et ne tombe heureusement pas facilement  dans les pièges qu’on lui tend.   A moins que ce ne soit que par pure méconnaissance de cet animal si discret? Sûrement…

N’est il pas temps d’appliquer le fameux  principe de respect de la biodiversité, une expression  à la mode que l’on emploie désormais à volonté, sans forcément s’en  donner les véritables moyens?

Merci pour votre signature: https://mail.google.com/mail/u/0/#inbox/1528d3edfbc78852

Une réflexion sur « SOS Blaireau »

Laisser un commentaire