Toussaint pyrénéenne 2014: Entre été et hiver

Si tout le monde s’accorde à dire que ce week end de la Toussaint fût plus estival que jamais, il y a pourtant des signes d’hiver qui ne trompent pas.

Entre Hourgade et Posets, Toussaint 2014Certes, on  pouvait encore se faire dorer sur les hauts sommets à 2964m pas plus tard que samedi ( ou plutôt : aussi tard qu’en cette veille de  Toussaint), certes  nous avons déambulé hier dans les prés en débardeur à la recherche des mystérieuses balises cachées dans les fourrés lors d’un parcours d’orientation. Grand Déballage improvisé sur le chemin de la descentePourtant les dalles situées sur les versants Nord des hauts sommets, désormais à l’ombre pour quelques mois, se sont révélées glissantes sous les pieds. Le lac des Hermittans était déjà recouvert d’une fine couche de glace tandis que les petits étangs déjà gelés ont offert au cadet de notre groupe un merveilleux terrain de jeu : Quand on a 8 ans et 1/2, voilà au moins une bonne raison d’être monté à 2800 mètres  Sainte Glace (1)(et avec toutes les félicitations du groupe!).

Quand on est plus grand, on a tout un tas d’autres saintes raisons pour randonner en montagne début novembre, avant le long hiver.

Tiens! Il a a neigé sur les sommets hier soir dans la nuit. Et d’après Météo France, on peut ranger les débardeurs à partir de demain…

Sainte Neige

 

Laisser un commentaire