L’automne dans les Pyrénées

Presque un mois sans donner de nouvelles, sans vous écrire, ne serait-ce qu’un petit article, quel scandale! Et pourtant, je n’ai cessé de penser à vous, amis lecteurs, ou plus précisément amis randonneurs. L’automne dans les Pyrénées est pour un accompagnateur en montagne une saison chargée, vous allez le comprendre.

Saison chargée? Certes pas en raison du  grand nombre de randonneurs qui sillonnent les montagnes actuellement bien que quelques uns ont l’heureuse curiosité de s’attarder à l’automne dans les Pyrénées  parfois même jusqu’à novembre. Je les remercie au passage de venir se plonger dans cette ambiance unique presque indéfinissable.  Sérénité me paraîtrait un bon mot pour dépeindre cette saison, bien que cela pose un petit « problème » au  regard de son étymologie.  Sérénité venant de Serenitas, sécheresse en latin, voici que l’impression que je voudrais vous faire ressentir n’y est pas du tout. L’effet du mot tombe à l’eau, quel comble …  Mon professeur occasionnel de lettres classiques, randonneur assidu des Pyrénées avec qui nous causions récemment  des racines grecques et latines des mots toponymiques et autres mots courants , aurait-il une petite idée de la dérivation du sens de sec à celui de serein? Parce que c’est quand même pas pareil!  N.B : Rassurez-vous, cette petite compensation de mes profondes lacunes en langues latine et grecque (j’ai pris d’autres options au lycée) n’est heureusement qu’un infime volet de nos conversations, globalement pas vraiment sérieuses. 

Voici que, parlant sécheresse,  cet article dérive sur la météo, comme si les multiples bulletins donnés sans arrêt sur toutes les chaines de télévision, de radio et sur  les différents sites internet ne suffisaient pas. Ce sera court :  La météo d’aujourd’hui est tout simplement parfaite, parfaite pour randonner. Un peu de pluie récente semble avoir revigoré les terrains assoiffés lors du mois  d’août. C’était nécessaire, il a même neigé à partir de 1900m le weekend dernier!  Mais nous avons actuellement le plus souvent des journées sereines, entendez non pluvieuses et avec un hygrométrie plutôt basse  (Ah… 💡 mais le voici peut être donc le lien entre sécheresse et sérénité) et même très largement ensoleillées. Les ciels purs et magnifiques, les couleurs mordorées des estives et  des forêts, la fréquente apparition des isards qui daignent descendre à présent  des cimes,  refuges de fraîcheur où ils sont restés cantonnés tout l’été, le calme-presque-plat du côté  marmottes, les torrents  exubérants du printemps devenus de petits ruisseaux chanteurs en enchanteurs, et personne ou presque sur les sentiers: C’est comme ça l’automne dans les Pyrénées ! Génial!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mais revenons à  cet automne plutôt bien occupé, vous disais-je.  Oui, comme évoqué au début de cet article, ça ne chôme pas. Je pense à vous et cela m’occupe beaucoup : Je vous prépare soigneusement de jolis petits circuits à la journée, à la semaine, à la carte, au menu,  pour l’hiver qui s’annonce, pour le printemps  et l’été qui suivent, et même pour octobre 2019 (Vous comprendrez mieux alors ce qu’est l’automne dans les Pyrénées quand vous y serez)! Je me balade pour vous, dans l’idée de vous faire découvrir de nouveaux itinéraires, de nouveaux massifs et même de bons plans au niveau hébergement. Vous trouverez ça bientôt en ligne 🐟  . Il suffira d’aller à la pêche aux infos.

Une réflexion au sujet de « L’automne dans les Pyrénées »

  1. Merci Caro de nous mettre l’eau à bouche pour de futurs périples montagnards.
    En Auvergne, l’automne est beau, sec et avec des températures estivales. l’idéal pour randonner sereinement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *