Fruits rouges

Fruits rouges, quatrième épisode de la saison 1.

Ne perdez pas de vue que je parle de saison 1 pour imiter Netflix. En réalité, mes derniers articles parlaient plutôt de la saison 3 si l’on considère que l’automne est la troisième saison de l’année. Nous venons tout juste de commencer la saison 4 (donc d’hiver) et les divers fruits rouges présentés aux épisodes précédents sont toujours de saison. Comme promis, voici pour clôturer notre sujet, le plus connu des fruits rouges de l’hiver : le fruit du Houx (Ilex aquifolium).

Voici donc un fruit qui parle à tout le monde et que l’on associe aux fêtes de fin d’année.

Le rouge vif de la baie sur le vert sombre des feuilles , c’est une image de Noël. La plante toute entière protège votre demeure, en éloigne les mauvais esprits. Il faut dire que ses jolies feuilles coriaces et bordées de piquants ne sont pas très avenantes . Elles ne rebutent pas seulement les herbivores mais houspillent littéralement les mauvais esprits, houspiller signifiant chasser avec un balai de houx. Houx-ouille, imaginez un peu…

Mais revenons-en à la baie du houx. Contrairement aux fruits rouges vus précédemment, ceux du houx sont toxiques. Ils contiennent des saponines , produites semble t-il pour réparer les dommages causés par les insectes, les bactéries et les champignons menaçant la croissance de la plante. Rassurez vous le goût amer et acide des baies vous coupera rapidement l’envie d’en abuser, la nature est bien faite. Vous ne les trouverez pas sur tous les arbres car le houx est une espèce dioïque (chaque arbuste est sexué).

Les pieds femelles portent donc les fruits. Si vous le recherchez pour décorer votre intérieur, n’en prélevez que très peu s’il vous plait ou abstenez vous, c’est encore mieux : Dans de nombreuses régions de France et au niveau mondial, la plante est inscrite sur la liste rouge IUCN en raison de son aspect menacé

Le houx, qui prend un x au singulier alors que le hibou ou le caillou en font un privilège de leur pluriel, rime parfaitement avec bisous, pourquoi pas bisoux si vous préférez. A Noël en effet , on s’embrasse sous le houx . Choisissez un beau spécimen couvert de fruits au cours d’une balade de Noël et embrassez vous dessous sans le cueillir (au jour de l’an, ce sera sous le gui).

5 réflexions sur « Fruits rouges »

  1. bonjour
    merci pour tous ces commentaires
    pour le houx je ne savais pas que c était une espèce menacée
    cette année dans notre forêt il y en a partout et plein de boules j en ai cueilli pour remplir tous les vases de la maison
    bonnes fêtes et meilleure année 2021

    1. Bonjour. Je suis contente si mes petits articles peuvent amener quelques infos. Il y a peu de personnes qui savent que le houx est menacé, peut être justement parce qu’il est « victime » de nos traditions de Noël. Il suffit qu’on se le dise et ça finira par se savoir. En attendant, ne culpabilisez pas et passez un joyeux Noël!

  2. Bonjour Caroline,
    Merci pour ces messages de botanique.
    Je te souhaite un joyeux Noël. Encore une année qui va se terminer. Espérons que 2021 sera plus agréable à vivre.
    Amitiés et bises.
    Gilles M

    1. Merci Gilles de me lire et de ton message. J’espère bien que nous nous verrons en 2021 et que tu pourras une nouvelle fois mettre à profit ta forme olympique pour parcourir les Pyrénées. Joyeuses fêtes en attendant!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *