Faînes

Comment ne pas associer l’automne aux belles balades dans la hêtraie et à l’abondance des faînes. A vrai dire, la quantité de faines est variable d’une année à l’autre et il semblerait que 2020 soit une bonne année en la matière. Comme quoi, il y a des bonnes nouvelles! Ours, sangliers, cervidés, rongeurs et diverses oiseaux s’en donnent à cœur joie, ils se font du gras pour l’hiver.

Ces fruits secs sont d’ailleurs tout à fait consommables pour les humains également et furent récoltés durant des siècles. Savourez-les grillés pour l’apéro, vous m’en direz des nouvelles! leur goût est comparable à celui de la châtaigne, à celui de la noisette ou du pignon de pin. A déguster avec modération, vous l’avez compris, mais pas seulement pour leur aspect calorique : Leur forte teneur en tanins rend la faine toxique en cas de consommation excessive.

Après nous avoir offert le spectacle de ses splendides couleurs lumineuses, le hêtre rentré dans un demi-sommeil a encore donc beaucoup à nous offrir. Son fruit hérissé et dur, donc peu commode aux premiers abords, renferme deux véritables douceurs. A maturation, la cupule s’ouvrira d’elle-même et projettera sur le sol deux petits cônes d’un joli brun : la tendresse du fruit est là. Il n’y a plus qu’à partir marcher dans les épais tapis de feuilles de hêtres, de pister, et de se pencher pour ramasser. Attention, dernière opération importante avant de manger: Débarrasser la faine de son enveloppe rigide.

Finalement, la récolte de ces petits fruits, leur épluchage fastidieux, leur préparation en bouillie ou la récupération de l’huile ne sont pas une mince affaire. C’est peut être ce qui explique l’abandon progressif de la consommation de la faine, sauf durant les périodes de disette.

Précisons que la faine est un fruit très répandu dans notre pays car le hêtre est une des principales essences dominantes de nos forêts. Que ce soit par gourmandise ou par simple curiosité, ça vous dit une bonne rando dans la hêtraie?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *