Méloé ou « enfle-boeuf »

Après une jeunesse carnivore (larves d’abeilles) , le méloé adulte devient végétarien. Ceci ne l’empêche pas de se montrer agressif en situation de stress. Il émet alors un liquide jaunâtre toxique (fabriqué par le mâle et transmis à la femelle au moment de la copulation) capable de répondre aux aspirations d’une grenouille qui voudrait se faire aussi grosse que le boeuf. Blague à part,il semblerait l’ingestion d’un tel coléoptère soit mortelle pour un  herbivore.