weekend raquettes envers et contre tout

Les prévisions météo étaient des plus désastreuses pour le weekend dernier. Les précipitations et rafales annoncées en auraient découragé plus d’un. Pourtant, nos vaillantes vendéennes, charentaises, bordelaises et toulousaine ont honoré notre rendez vous annuel. Au final: un peu de brouillard, mais ça n’a pas duré, de la neige, mais c’est plutôt sympa, pas de vent (mais où sont donc passé les rafales?), un coup de tonnerre  (presque étrange), un temps très correct et même un peu de soleil. C’est ça la bonne étoile (de neige)! Ce fût un super weekend, merci les filles!

Une année qui commence bien

Il aura  fallu patienter une bonne dizaine de jours. Mais il fallait bien que ce premier message de 2017 soit des plus enneigés. C’est dans un  cadre magnifique, qui ne fait que blanchir depuis une semaine,  que je vous transmets mes meilleurs vœux  pour 2017. Portez vous bien, amusez vous bien et pour cela , n’oubliez pas que la rando en montagne en toute saison  est un excellent moyen!

Petit condensé de fin d’année

La neige de novembre a bien fondu et les intentions de sorties raquettes avec. Heureusement, envers et contre tout décalage de saison, il reste la balade ou la rando, ça dépend si vous voulez marcher un peu , un peu plus ou beaucoup

En choisissant ne serait-ce que le « un peu plus », vous parvenez inévitablement à la neige que l’on est assurément  bien content de fouler. En cette fin d’année, le soleil est de la partie et c’est une excellente chose. Au moins, dans le réchauffement climatique, on prend les bons côtés.

Sur ce… BONNE FIN D’ANNÉE 2017 !

Vache salée

Vache salée? Vous connaissez ou vous avez entendu  parler du mouton des prés salés du Mont Saint Michel. Ils ont certainement inspiré nos bonnes vaches pyrénéennes. Car voici que la simple vache Brune des Pyrénées devient la vache  brune des routes salées des Pyrénées. Dès le début de l’hiver, elle guette le passage des saleuses sur les routes des cols. Vachement maligne! Mais attention automobilistes sur la route de vos vacances,   vous pourriez dans les virages vous trouver nez à museau avec une vache sacrée sucrée salée…

vache salée

Mountain leaders …

What are they doing? These mountain leaders are  learning english.

Ça ne se voit pas comme ça sur les  photos : On est tous des accompagnateurs en montagne, on parle tous anglais, du moins on essaie tous, quelque soit notre niveau initial et cela,  sous l’oreille attentive de notre professeur d’origine britannique (également mountain leader ) . On apprend du vocabulaire technique, des noms de plantes en anglais, des noms de mammifères et de drôles de noms d’oiseaux. Nous sommes  régulièrement mis en situation professionnelle et voici qu’un accompagnateur en montagne accompagne d’autres accompagnateurs en montagne, leur donnant des recommandations de sécurité, leur décrivant l’itinéraire que nous allons prendre,  leur expliquant la nature, leur  commentant le paysage et divers sommets alentour. Les noms propres, ça ne se traduit pas : Ouf,un peu de repos dans la phrase!

Semaine très instructive, très bénéfique et très sympa. Comme quoi une fois de plus, la montagne se conjugue avec une infinité de choses , et c’est toujours fantastique! En français, en espagnol ou en anglais.

Thank you to our very patient  teacher Julian and to my nice mountain leaders colleagues, it was a great and funny week! We’ll  come back next year.

Que l’Atlantique est beau!

Que l’Atlantique est beau, surtout quand ses côtes viennent fusionner avec la montagne.  Ici à Jaizkibel, les Pyrénées surgissent de l’océan. Les montagnards se font un peu marins et les cormorans se font un peu pyrénéens.

C’était une destination parfaite pour un weekend basque de novembre. Et même sous la pluie du soir, le charme des villes basques a opéré. Un peu de Txacoli ( vin blanc local), ça rajoute du pétillant à la bonne ambiance du groupe et aux retrouvailles des randonneurs habitués de Randocarline. Merci à eux. Dès qu’on peut , on remet ça, de cette pétillance!

On s’en est sorti

Un nuage mal placé, c’est toujours embêtant,

Mais quand on en sort, on est super contents!

Ces lycéens en ont fait l’expérience,

Dés qu’on peut, on recommence!