Un peu de fraicheur

Un peu de fraîcheur dans ce monde dans ce monde de chaleur venue du sud.

La vallée de Claradide  donne envie, ne serait-ce que pour cela, comme l’attestent les images ci dessous prises la semaine dernière.. Elle  vous transporte entre lacs et cascades et le lac de Clarabide dit « glacé »est encore bien enneigé. Il faut certes le  « mériter » mais c’est un véritable cadeau . Car  une fois là haut, on oublie vite l’effort réalisé et le vent chaud qui souffle actuellement dans la vallée.

Vive le blaireau

On le redit: Vive le blaireau! Car ce n’est certes pas la première fois que Randocarline tente avec ses petits moyens de communication de venir en aide au pauvre blaireau persécuté, que ce soit au cours de nos randonnées – où régulièrement, je ne manque pas de militer contre la destruction de cet animal ( tant pis pour le rabâchage) lorsque nous découvrons des indices de sa présence – ou au cours de précédents articles dans ce site vous invitant à signer des pétitions. Il s’agit à présent du blaireau du département de l’Oise qui est d’ailleurs le blaireau européen (Non scientifique : meles meles) que l’on rencontre partout dans notre pays. Enfin… pas partout ou bientôt plus partout, si ça continue comme ça. Et c’est justement l’objet de cette nouvelle requête auprès de Nicolas Hulot, notre nouveau ministre de le Transition Ecologique et Solidaire »

vive le blaireau

Merci d’accéder au lien ci dessous en fin d’article qui vous permettra de signer la pétition et qui décrit  la pure idiotie humaine que le blaireau européen paie très très  cher. Vous y lirez aussi que ce massacre allant jusqu’à la tuerie des portées et des blairelles en gestation est une spécialité française car de nombreux pays européen ont plutôt à présent  une politique de protection de ce mustélidé. D’où vient donc la rancœur contre cet animal si discret (car nocturne) et dont le rôle de régulation des rongeurs comme le campagnol n’est pas à démontrer? La réponse est certainement plurielle. Vous pourrez aussi mesurer l’ampleur de cette cruauté sur un petit air de guitare diffusé par une association de protection du blaireau de l’Oise. (Sachez cependant que la douce  mélodie ne rend pour autant les images soutenables).

Allez,on compte très fort sur vous pour le blaireau de demain ne connaisse pas le sort de l’ours pyrénéen d’aujourd’hui :

MERCI ET VIVE LE BLAIREAU!

Les plans rando anti-canicule

A l’heure des conversations sur les pratiques à respecter quand il fait chaud, chaud et vraiment trop chaud, voici les trucs et astuces de Randocarline. Les plans rando anti-canicule, cela nous connaît à nous qui revenons de chaudes balades dans les sierras des Pyrénées espagnoles.:

  • Chercher l’ombre ! Même s’il y a en pas, on en fait.

Mais il y a aussi les endroits frais tout faits qu’on ne se privera pas de visiter.

 

 

  • Chercher la neige, ne serait-ce qu’un petit névé miraculeux
  • Monter au sommet . Car si plus c’est haut, plus c’est beau, plus c’est haut, moins c’est chaud aussi ! Ou perchez vous à l’instar de cet isard. Voire même comme ce percnoptère (à vrai dire, avec ces températures, bien à son affaire dans ce ciel  d’azur ) :  ENVOLEZ VOUS! PARBLEU!
  • Privilégier les cascades, vasques et autres lieux aquatiques
  • Partir de bonne heure (de très bonne heure), du coup vous aurez  droit à la sieste.
  • Ne pas employer les mots tabous que sont canicule, étuve, sauna, Sahara,  chaleur, chaud, enfer, étouffant qui à eux seuls vous font penser à la … (canicule), voire vous déclenchent  des bouffées de ….

Au contraire, faire des incantations évoquant des contrées froides et  prononcées à haute voix. Essayons par exemple « Sibérie, je te chérie ». La magie opère, la brise se déclenche.

 

  • Évitez  les grandes séances d’épilations avant les séjours de  randos. Attendez la fin. Le poil a pour fonction de limiter l’évaporation. C’est ainsi que les edelweiss (déjà étonnamment fleuries en ce mois de juin comme vous pouvez le constater) évitent le dessèchement par le vent et le soleil grâce à un épais duvet .

 

  • Pour rappel, quittez vos moufles, bonnets de laine  et doudounes, buvez souvent avant pendant et après les randos. Pour l’après , pas de soucis en général car le bienfait d’une petite mousse ou autre rafraîchissement n’échappe à personne….

Forts de tous ces plans rando anti-canicule savamment appliqués et notamment le dernier point, notre séjour de randonnée s’est ma foi bien déroulé. Il est vrai que nous ne nous sommes pas sentis pousser des ailes comme cela l’est souvent d’autres fois (et pourtant nous venons de voir que l’envol  eût été une solution) mais  nous avons bien marché tous les jours comme cela été prévu. Nous avons absolument profité de cette magnifique montagne haut aragonaise et pris ensemble du beau et du bon temps.

Que de temps passé sans avoir donné de nouvelles ! Ce n’est pas l’envie qui a manqué! A l’heure  des technologies modernes, le moindre dysfonctionnement  vous empêchant de communiquer pourrait pourtant être mal interprété….Mais rassurez vous, Randocarline est encore bien là car la montagne ne disparaît pas comme ça!

Les belles randos printanières de mai laisseront dès la semaine prochaine place aux séjours dans les grandioses sierras espagnoles du Mont Perdu.

Vous cherchez justement une idée d’évasion 100% garantie pour la mi-juin? Il reste justement quelques places du 11 au 18 juin (séjour partiel envisageable).Vous apercevez déjà les eaux lipides du fond des  canyons et les vols de vautours le long des falaises? Mmmh, vous sentez déjà l’odeur de la lavande et des côtelettes d’agneau à la fleur de thym? Suivez ces arômes, poussez la porte de la maison adossée à la colline, on vous y attend! Les « 2 à 7 jours » printemps/été /automne 2017

 

Superbe printemps

Le printemps en montagne est fantastique. Il offre une grande variété de couleurs, vous permet d’osciller de l’hiver à l’été à volonté. Les conditions météorologiques actuelles nous permettent d’en profiter parfaitement.

 

Ecureuil

L’écureuil est un plantigrade, capable donc de se mettre debout sur ses pattes arrières, un indéniable point commun avec notre espèce. On peut parler véritablement de pieds et de mains pour ce petit animal. Mais plus  agile que nous quand il bondit (heureusement pour lui!), il laisse des marques de ses pattes postérieures à l’avant et à l’extérieur de ses pattes antérieures.

weekend raquettes envers et contre tout

Les prévisions météo étaient des plus désastreuses pour le weekend dernier. Les précipitations et rafales annoncées en auraient découragé plus d’un. Pourtant, nos vaillantes vendéennes, charentaises, bordelaises et toulousaine ont honoré notre rendez vous annuel. Au final: un peu de brouillard, mais ça n’a pas duré, de la neige, mais c’est plutôt sympa, pas de vent (mais où sont donc passé les rafales?), un coup de tonnerre  (presque étrange), un temps très correct et même un peu de soleil. C’est ça la bonne étoile (de neige)! Ce fût un super weekend, merci les filles!